Cfdt de la Cpam de Paris

17 octobre 2018

[PUBLICATIONS] TRACT CFDT CPAM 75 : Droit d'alerte votre comité d'entreprise en grand danger!!!

LOGO BLOG CFDT CPAM75 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

LOGO BLOG CFDT TRACT 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EXTRAIT DU TRACT :

 

DROIT D’ALERTE : VOTRE COMITE D’ENTREPRISE EN GRAND DANGER !!!!

 

 

La loi a entériné la fin des Instances Représentatives actuelles : Comité d’Entreprise, CHSCT et Délégués du Personnel en instituant le Conseil Social et Economique (C.S.E). Cette nouvelle instance doit être mise en place par voie d’accord d’entreprise. A défaut d’accord, l’employeur doit décider unilatéralement des nouvelles dispositions à mettre en place.

Dans le cadre de cet accord, la C.F.D.T aurait souhaité obtenir d’avantage de moyens pour la défense des salariés
et pour le fonctionnement des futures commissions (CSS-CT, Economique, Réclamations individuelles et collectives
etc) Mais, un accord c’est forcément un compromis entre deux parties !!!!

Pour être adopté, cet accord doit être signé par un ou plusieurs syndicats représentant 50% du personnel. La
C.F.D.T représente 29% des agents employés et cadres de la CPAM. SEULE, la CFDT, a pris ses responsabilités en
signant ce protocole. Pour autant celui-ci ne s’appliquera pas, ce qui aura pour conséquence l’application stricte
du Code du Travail beaucoup plus restrictif.

En refusant de s’engager, les autres syndicats portent une lourde responsabilité et prennent des risques
graves pour les salariés :
· Arrêt progressif des activités sociales et culturelles du Comité d’Entreprise.
· Menace sur l’emploi des 14 salariés du Comité d’Entreprise.
· Organisation unilatérale du C.S.E par l’employeur.
· Moins de moyens pour la défense des droits et avantages du personnel.

POUR DECOUVRIR L'INTEGRALITE DU TRACT : flash_cse__102018

logo blog

Posté par cfdtcpam75 à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 octobre 2018

[PUBLICATIONS] SFASS FEDE UD URI : La Cfdt se prononce contre le projet de loi de financement de la sécurité sociale

LOGO BLOG CFDT

 

 

 

 

 

 

 

LOGO BLOG COMMUNIQUE 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La CFDT a décidé de se prononcer contre le projet de PLFSS 2019

 

 

La CFDT a décidé de se prononcer contre le projet de PLFSS 2019 lors de son examen par le Conseil d’Administration de la Cnam le 02 octobre 2018 ainsi que lors des CA des autres Caisses Nationales de Sécurité Sociale.

 

Tout en se réjouissant du retour à l’équilibre des comptes et de plusieurs mesures appréciables qui amorcent la mise en œuvre du plan pauvreté et du plan de transformation du système de santé dont elle a approuvé les grandes lignes, la CFDT a regretté l’absence des moyens mis en œuvre pour satisfaire ces ambitions et dénoncé le projet de transfert des excédents futurs de la Sécurité sociale dans les caisses de l’État.

 

 L’ensemble des conseils d’administration des caisses s’est prononcé majoritairement contre le PLFSS.

 

 

 

 

 

 

 

logo blog

Posté par cfdtcpam75 à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

[OUTILS] COMMUNIQUE : L'autonomie de la sécurité sociale menacée

LOGO BLOG CFDT

 

 

 

 

 

 

 

 

LOGO BLOG COMMUNIQUE 2018

 

 

 

L’autonomie de la Sécurité sociale menacée

 

 

 

Pour la première fois depuis dix-huit ans, le projet de loi de finances de la Sécurité sociale (PLFSS) présente un budget excédentaire. Revers de la médaille, le gouvernement en profite pour ne pas compenser une partie des exonérations de cotisation. Une dérive inquiétante.

 

Ce n’est pas une surprise pour les spécialistes, mais le symbole reste fort. C’est la première fois depuis dix-huit ans que la Sécurité sociale devrait être en excédent en 2019, selon les estimations du gouvernement, qui a présenté à la fin septembre le projet de loi de finances de la Sécurité sociale (PLFSS).

La branche famille dégagerait 1,2 milliard d’euros d’excédent, la branche accidents du travail-maladies professionnelles 1,1 milliard, la retraite 700 millions. Seule la branche maladie accuserait encore un déficit de 500 millions. En tenant compte du déficit du fonds de solidarité vieillesse (1,8 milliard), la Sécurité sociale dégagerait ainsi un solde positif de 700 millions en l’état actuel du projet de loi.

Cette excellente nouvelle, si l’on ne s’en tient qu’à l’aspect financier du dossier, s’explique en grande partie par de nouveaux efforts demandés à la branche maladie (3 milliards d’économie) et par la sous-indexation des pensions de retraite et autres allocations (allocations familiales, aides au logement, etc.) à 0,3 % en 2019 et 2020. Dit autrement, le niveau de recettes n’ayant pas varié par rapport à 2018, ce sont de fait des mesures d’économies qui permettent au gouvernement de présenter un budget de la Sécurité sociale à l’équilibre, voire excédentaire, pour 2019. L’hôpital public est une fois de plus mis fortement à contribution, ce qui suscite des craintes des personnels comme des patients.

Le gouvernement a en effet décidé de faire un peu moins d’économies que prévu dans la branche santé, mais ce petit gain attendu (autour de 400 millions) devrait accompagner la transformation de la médecine de ville. À court terme, aucune rallonge n’est donc prévue pour les hôpitaux, dont on connaît pourtant la situation critique.

Les points positifs…

Ce projet de loi contient toutefois des mesures issues des plans santé et pauvreté présentés quelques semaines auparavant – et dont la CFDT avait souligné la pertinence. À partir de janvier 2019 doit débuter la mise en place progressive du dispositif reste à charge zéro sur l’optique, le dentaire et les audioprothèses. Il devrait être totalement opérationnel en 2021. Le minimum vieillesse sera quant à lui augmenté de 35 euros, à 868 euros pour une personne seule, et devrait atteindre 903 euros en 2020. La prime d’activité et l’allocation adulte handicapé (AAH) bénéficieront également d’un coup de pouce. Autre mesure saluée, la fusion, à partir du 1er novembre 2019, de deux dispositifs d’aide à la complémentaire santé (la CMU-c et l’ACS) afin de simplifier les démarches et ainsi toucher davantage de bénéficiaires.

Les décisions inquiétantes

Ces mesures à destination des personnes les plus fragiles ne doivent toutefois pas être l’arbre qui cache la forêt. Selon la CFDT, ce PLFSS est avant tout marqué par une mesure extrêmement contestable : l’exonération des heures supplémentaires de cotisations sociales à partir du 1er septembre 2019. « Non seulement cette mesure va à l’encontre des politiques de lutte contre le chômage, mais elle représentera un manque à gagner d’environ 2 milliards en année pleine pour la Sécurité sociale car le gouvernement a fait le choix de ne pas compenser cette mesure », résume la secrétaire nationale Jocelyne Cabanal.

La décision peut paraître technique. Mais à y regarder de plus près, il s’agit d’une petite révolution pour notre modèle social. Depuis la création de la Sécurité sociale, à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, la France a fait le choix de séparer strictement le budget de l’État (alimenté par l’impôt) de celui des assurances sociales (alimenté par les cotisations sociales).

Au fil des ans, le modèle a évolué : les ressources de la Sécurité sociale proviennent aujourd’hui à 60% des cotisations et à 40% d’impôts affectés (notamment la CSG), mais les deux budgets sont encore strictement séparés. Lorsque le gouvernement renonce à compenser avec le budget général des baisses de cotisations sociales, il rompt cet équilibre, fragilise financièrement la Sécu et menace son autonomie.

Cette décision est d’autant plus inquiétante que ce même gouvernement annonce déjà son intention de voir les excédents de la Sécu prévus pour 2020 alimenter le budget de l’État. Du jamais vu ! « Nous refusons cette confusion qui remet en cause les principes d’autonomie et d’un financement exclusif et affecté de la Sécurité sociale, s’emporte la secrétaire nationale. La Sécurité sociale doit rester maîtresse de son budget et disposer de ressources pérennes dans le temps afin de se projeter sur le long terme. Elle ne peut pas chaque année subir les aléas des décisions politiques. »

À l’heure où le fameux trou de la Sécu est en passe de se résorber – en 2024, la dette devrait être totalement remboursée –, le risque de voir l’État puiser dans les ressources de la Sécurité sociale pour combler son propre déficit n’a jamais été aussi grand. Nul doute que ce point sera au cœur des débats parlementaires à venir. L’adoption définitive du PLFSS est prévue à la mi-décembre.

 

 

L'autonomie de la Sécurité sociale menacée

Pour la première fois depuis dix-huit ans, le projet de loi de finances de la Sécurité sociale (PLFSS) présente un budget excédentaire. Revers de la médaille, le gouvernement en profite pour ne pas compenser une partie des exonérations de cotisation. Une dérive inquiétante.

https://www.cfdt.fr

 

 

Posté par cfdtcpam75 à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

[PUBLICATIONS] INFOS DP : Septembre 2018

LOGO BLOG CFDT

 

 

 

 

 

 

 

LOGO BLOG DP 2018

 

 

 

 

THEMES :

  •  Agenda des fêtes
  • RTT
  • Agence clignancourt
  • SIJ
  • Carte déjeuner
  • carte UP
  • Trieste

 

TELECHARGER ICI : INFOS_QUESTIONS_REPONSES_DP_SEPTEMBRE_2018

logo blog

Posté par cfdtcpam75 à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

[ESPACE ADHERENT] CADRES : Supprimez le stress numérique !

LOGO BLOG ESPACE ADHERENT 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LOGO BLOG DOSSIER 2018

 

Spécial rentrée : Supprimez le stress numérique !

 

 

 

Rappel : que sont les DDD 8 ?

Le 8 janvier 2018 étaient lancées les DDD 8 (ou prononcer 3D8) pour prendre un temps le 8 de chaque mois afin d’engager une éducation et une formation aux meilleurs usages du numérique au travail ou en classe, pour soi ou ses enfants : DDD 8 comme Digital Détox Day, Droit à une Déconnexion Discernée ou comme vous voulez, selon par exemple le parcours « Découvrir-Discerner-Démarrer »

La réduction des risques numériques : dans l’air du temps !

Il aura fallu que la pandémie comportementale des pratiques numériques erratiques ou addictives devienne visible, pour que l’industrie numérique réagisse : tant mieux !

Oui vous avez tous vu « des personnes traverser la rue le nez dans le smartphone » ou « des adeptes du PokemoGO jouer au volant (59% !) ». Quant aux « enfants fatigués dès le réveil » ils sont légion. Rappelons qu’au travail un tiers des employés sont en stress numérique. Les Français sont dorénavant plus connectés (+ 4 H/J) qu’ils n’ont de temps libre et social (env. 4 H/J). Hyperconnectés nous devenons victimes de trois risques santé majeurs : les « 3 S » (Surexcitation mentale chronique, Sommeil fracturé, Sédentarité permanente).

Ainsi en un trimestre Google, Apple, Facebook et Instagram ont décidé de mener des campagnes de prévention aux addictions numériques. Tant mieux si cette industrie parle d’elle-même d’addictions :  cela clos les débats des lobbyistes qui banalisent de manière dangereuse les excès numériques.

A chacun ensuite de se situer. Connexion un peu excessive mais c’est la vie, conduite chronique ou addictive : continuons à profiter d’un numérique utile ou joyeux mais en sachant en réduire les risques.

Les repères Temps & Temporalités à l’honneur !

Le Prix Nobel de Médecine 2017 a été attribué pour les travaux sur notre horloge biologique. L’attractivité/addictivité numérique est le premier déstabilisateur des biorythmes vitaux. Si chronobiologie et neuroergonomie nous l’indiquent depuis 5 à plus de 50 ans, un Prix Nobel, cela fait avancer le sujet !

Les outils numériques vont ainsi disposer de compteurs de temps passé ou nombre de notifications, alertes d’usages excessifs voire déconnecteurs automatiques. Mais avoir envie de les utiliser et en tirer profit, s’inscrit dans une démarche construite. C’est encore plus vrai quand on est surconnecté depuis déjà des mois ou des années : pourquoi se priver soudain de quelque chose sans raison, encore moins comment y parvenir sans préparation ?

C’est bien l’objet de ce DDD8 : la clé pour tenir une bonne résolution durable réside dans sa préparation. Des autotests au bon usage de la Table des XII Lois des Temps et des usages numériques du DDD8 de juin, nous vous proposons un parcours pour vous constituer votre programme. Vous pourrez même le matérialiser dans « la carte magique pour réussir votre Top départ » !

 

Contact PRESSE

Thierry LE FUR :  tlefur@addlib.fr – 06 38 82 87 08.

A propos :

Thierry LE FUR est le 1er Intervenant en Prévention des Risques Professionnels français (enregistré IPRP-IDF 2013/35) pour les risques numériques addictifs et Diplômé d’Etudes Supérieures en Management (Ct MBA/IMP ; ESG) et en Santé Mentale (D.E.S.U. prise en charges des addictions Paris VIII). Auteur du 1er traité pour Mieux Vivre avec le numérique : Pouce ! (DOCIS), contributeur pour le Sénat (référent numérique), Assemblée Nationale (Prévention numérique), etc."

 

 

 

 

 

 

 

DDD8 Spécial rentrée : Supprimez le stress numérique !

DDD8 et rentrée : comment tenir une bonne résolution digitale ''durable'' ? Dans le cadre des DDD 8 (Digital Détox Day) Thierry Le Fur, expert des comportements numériques et addictifs, nous propose de tenir une bonne résolution durable : oui, on peut tenir sa bonne résolution d'une juste déconnexion.

https://www.cadrescfdt.fr

 

 

 

 

 

logo blog

Posté par cfdtcpam75 à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


[PUBLICATIONS] LA REVUE CADRES

LOGO BLOG CFDT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

larevue.cfdtcadres.frBack to homepage

 

 

Dynamiques du travail public

Numéro: 478 Septembre 2018

 

 

 

N° 477 - Juin 2018

 

Guide CFDT du manager

 

 

 

 

Accompagner, une relation professionnelle

N° 476 - Mars 2018

 

Accompagner, une relation professionnelle

 

 

 

 

 

 

logo blog

 

 

Posté par cfdtcpam75 à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2018

[OUTILS] COMMUNIQUE : Réforme des retraites la concertation à mi-parcours

LOGO BLOG CFDT

 

 

 

 

 

 

 

 

LOGO BLOG ARTICLE 2018

 

 

Réforme des retraites : La concertation à mi-parcours

 

Six mois après le début des discussions, le gouvernement organise un premier bilan d’étape avec les cinq organisations syndicales représentatives. Si le calendrier initial s’est détendu, la réforme est toujours annoncée pour 2019

 

 

 

 

Réforme des retraites : La concertation à mi-parcours

Six mois après le début des discussions, le gouvernement organise un premier bilan d'étape avec les cinq organisations syndicales représentatives. Si le calendrier initial s'est détendu, la réforme est toujours annoncée pour 2019 La réforme des retraites va-t-elle connaître un coup d'accélérateur ?

https://www.cfdt.fr

 

 

logo blog

 

 

 

 

 

 

Posté par cfdtcpam75 à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

[PUBLICATIONS] TRACT CFDT CPAM 75 : RSI droit d'opposition

LOGO BLOG CFDT CPAM75 2018

 

 

 

 

 

 

LOGO BLOG CFDT TRACT 2018

 

Pas moins de 6 mois, 12 séances et 50 heures de négociations, parfois houleuses et tendues, pour aboutir à un accord d’accompagnement pour tous
les salariés du R.S.I qui doivent être intégrés au sein du régime général de Sécurité Sociale.
Début août, deux organisations syndicales la C.F.D.T et la C.G.C signent l’accord d’accompagnement.
Quelques jours plus tard, au motif que l’accord leur semble insuffisant, la C.G.T et F.O majoritaire au sein de R.S.I ont fait valoir leur droit
d’opposition sur les mesures négociées à l’UCANSS et demandent la reprise des négociations.

 

Pour découvrir le tract : rsi_droit_opposition

logo blog

 

 

 

Posté par cfdtcpam75 à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

[OUTILS] ARGUMENTAIRE : Kit retraites Vrai Faux

LOGO BLOG CFDT

 

 

 

 

 

 

 

 

LOGO BLOG ARGUMENTAIRE 2018

 

 

 

 

 

 

logo blog

Posté par cfdtcpam75 à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

[OUTILS] ARGUMENTAIRE : Kit retraites le glossaire

LOGO BLOG CFDT

 

 

 

 

 

 

LOGO BLOG ARGUMENTAIRE 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

logo blog

 

 

Posté par cfdtcpam75 à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]