LOGO BLOG SFASS PSTE FEDE 2018

LOGO BLOG COMMUNIQUE 2018

Classification sécu

Est-il utile de négocier un aménagement de la Classification Sécu?

La CFDT répond clairement OUI !!

Car même avec des moyens financiers alloués limités, il est possible d'apporter de plus aux Salariés:

Rééquilibrer les grilles de classification en augmentant sensiblement les coefficients de qualification et en allongeant les plages de parcours professionnels.

Permettre des parcours professionnels mieux formalisés et encadrés et donc plus lisibles, en particulier pour la grille "Employés et Cadres".

Créer un niveau supplémentaire N4b qui permette un vrai déroulement de carrière pour les Techniciens.

Revaloriser et positionner clairement les emplois de Management, en particulier dans les premiers niveaux de Cadres.

Redynamiser la rénumération de l'ancienneté, en relançant la reconnaissance de celle-ci au-delà de 25 ans.

Où en est-on?

Six RPN depuis Mars!

Des propositions évolutives de l'UCANSS qui pour certaines vont dans le sens souhaité.

D'autres qui risquent de faire capoter la négociation et qui sont à rejeter si l'Employeur ne change pas d'approche.

Des Organisations Syndicales, CGT en tête, qui quittent la séance de négociation lors de la dernière RPN.

Un employeur qui tâtonne pour identifier les signataires potentiels, afin d'aboutir à un accord majoritaire qui satisfasse aux nouvelles règles de la loi d'Août 2008 sur le dialogue social.

Ce qui pourrait convenir à la CFDT:

La création d'un N4b (au niveau de l'actuel N5a) redessinant le parcours professionnel des Techniciens ... à condition pour la CFDT, d'y mettre du contenu en précisant la structure des emplois concernés.

Une revalorisation à priori cohérente des coefficients de qualification... à condition pour la CFDT, d'obtenir encore "un coup de pouce" pour les N1 à N4b.

Le classement de tous les Managers de proximité, pour certains encore au N4 ou N5a, au N5b ... à condition pour la CFDT, qu'on définisse clairement les emplois pouvant être classés, par ailleurs, au N5a.

 La relance de la rénumération de l'expérience professionnelle pour une durée de cinq ans, à hauteur de 1% par an ... à condition pour  la CFDT, que l'UCANSS abandonne sa proposition d'une carence de trois ans.

Le positionnement d'Emplois Repères... A condition pour la CFDT de pouvoir en négocier les principes avec les Caisses Nationales.

Ce qui, à coup sûr, ne conviendra pas à la CFDT :

L'exclusion de la grille E (Etablissements UGECAM) des revalorisations des coefficients des qualification. Il y a, il est vrai, un réel souci concernant le financement des mesures conventionnelles pour les Personnels de ces établissements, pour la CFDT ce n'est pas en les ignorant et en faisant "l'autruche" que la CNAM trouvera une véritable solution à ce problème.

Ce qui manque à la CFDT:

Une revalorisation des pas de compétences pour les N1 à N4b, notre revendication vise à porter ces pas de 7 à 9 points.

Ce qui interroge la CFDT:

L'extension du bénéfice d'une prime de résultats aux N7 et 7E, l'Employeur y tient...la CFDT n'est pas demandeuse et considèrera cette proposition par rapport à l'intérêt et au poids des autres mesures éventuellement obtenues.

La compatibilité des mesures négociées avec une politique salariale pour 2014. Il faut être clair! Contraint par un cadrage ministériel qui se réduit d'année en année pour "tomber" à 2.25% l'an prochain, ce qu'on obtiendra en mesures individuelles à travers un aménagement de la Classification réduira d'autant les marges de manoeuvre de la négociation salariale. Il y a là, un véritable choix à faire que la CFDT fera en lien avec ses Syndicats le moment venu.

L'attitude des autres Organisations syndicales qui ont quitté la RPN du 09 juillet, ou demandé sa suspension. Entre vrais désaccords de fonds, effets de manche pour mettre la pression sur l'Employeur et/ou stratégie syndicale plus large, on voit mal qui pourrait engager sa signature sur un éventuel texte d'accord.

En conclusion:

A l'employeur d'améliorer ses propositions afin de trouver les signataires potentiels dans le cadre des nouvelles règles du dialogue social qui exigent qu'un accord reccueille la signature d'Organisations syndicales pesant au moins 30% des voix aux élections professionnelles.

La balle est dans le camp de l'UCANSS... Mais aussi hélas, dans celui de la Tutelle qui ne nous a pas habitué ces dernières années,à une quelconque mansuétude à l'égard de l'Institution et de son Personnel !

Prochaine RPN prévue le 03 septembre ... A suivre

                                                            Fédération CFDT PSTE du 10 juillet 2013